Répertoire 
Vidéo, Audio 
Critiques, médias 
Calendrier 
Espace PRO 
Contact 
Amis 


English


Italiano

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


English


Italiano

 

Elena Gabouri      mezzo-soprano

CRITIQUES

Verdi "Aïda", Arènes de Vérone 2012, Italie :

"Mais quelle belle découverte. Elle a tout ce qu'il faut pour devenir quelqu'un, même pour la saine inconscience avec laquelle elle a affronté ce rôle en remplacement d'une collègue malade, ayant fait seulement quelques repetitions. Les plus beaux spectacles et aussi le vote d'encouragement. Vote 8."
>> Gianni Villani pour "L'Arena"  (15 septembre 2012,
Vote annuel des critiques pour les protagonistes de la saison 2012)
 

"A la cinqième representation de "Aïda" entre en scène une chanteuse doublure. Appelée à remplacer la titulaire Dolora Zajick, Elena Gabouri affronte le baptême arénien avec désinvolture."
>> Gianni Villani pour "L'Arena": "Et à la dernière minute Amneris changea de voix" (18 juillet 2012)

"Dolora Zajick a été remplacée par sa collègue russe Elena Gabouri (également doublure du rôle de Carmen), une cantatrice de grand respect, qui, malgré un "baptême" qui aurait coupé les jambes à n'importe qui, a mené à terme un rôle en rien facile, particulièrement dans le 4ème acte. Un l'acte presque inabordable pour toutes les mezzo-soprano du monde : les qualités les plus extrêmes sont durement mises à l'épreuve. La Gabouri s'est avérée être une bonne actrice, se déplaçant avec facilité sur la scène des Arènes."

>> Gianni Villani pour
"L'Arena": "Et à la dernière minute Amneris changea de voix"
(18 juillet 2012)


Janacek "Katia Kabanova", Théâtre des Bouffes du Nord, Paris:

"Impressionnante comme il se doit, Elena Gabouri incarne la féroce Kabanikha sans surjouer et mène à la baguette le Tikhon timoré de José Canales."
Philippe Venturini, pour "Les Echos" (n° 21106 du 20 Janvier 2012)

"La terrible Kabanicha maîtresse femme d'Elena Gabouri ..."
Marie-Aude Roux pour "Le Monde" (19 janvier, 2012)

"Les scènes avec Kabanicha, Elena Gabouri, en particulier, sont savoureuses, audacieuses, fidèle à la lettre de l'ouvrage."
Armelle Héliot"La Petersbourgeoise Elena Gabouri, tranchante et autoritaire, réalise une composition impressionnante."
Simon Corley, pour ConcertoNet.com (janvier 2012)

"Elena Gabouri arrive de Saint-Pétersbourg est cela s’entend : c’est une de ces mezzos slaves aux graves insondables, qu’on a hâte de retrouver dans le répertoire russe."
Laurent Bury pour Forumopera.com (27 janvier 2012)

"Elena Gabouri excelle dans son rôle de vieille femme tyrannique et construit, avec José Canales qui joue Tikhon, le mari sans caractère, une relation de domination convaincante."
Anaclase.com (17 janvier 2012)

"Dikoj spectral de Michel Hermon, colère étouffée et corps brisé face à la Kabanicha maîtresse femme d’Elena Gabouri, à l’opulence cinglante".
Mehdi Mahdavi pour Altamusica.com (17 janvier 2012)
Elena Gabouri campe la belle-mère, Kabanicha, dans une raideur ridicule qui lui sied à merveille, dans cette posture de reine sadique."
Jean-François Bouthors pour "The Pariser" (29 janvier 2012)

"
Exécrable et autoritaire Kabanicha d’Elena Gabouri"

Caroline Alexander pour Webthea.com (janvier 2012)

"Elena Gabouri campe une Kabanicha (la belle-mère) acariâtre mais sans excès."
Bruno Serrou pour "Classique d'aujourdhui" (17janvier 2012)

 Massenet "Cendrillon", Opéra de Massy:

"Extraordinaire Madame de la Haltière, pleine d'esprit et d'abattage, d'Elena Gabouri".
Jacques Bonnaure
, pour Opéra Magazine(Juin 2009) 

Puccini "Soeur Angelica", Wexford Opera Festival, Irlande:

"Le timbre sombre, très particularisé et bien en situation, d'Elena Gabouri en Zia Principessa."
"The dark timbre, very particularized and in situation, of Elena Gabouri in Zia Principessa."

François Lehel, pour
Opéra Magazine. (December 2008)

 "Unrivalled in formidableness, however, and quite properly so, is Elena Gabouri at the princess, whose stern ill tidings for the titular victim bring out the best in Panska's performance."
Andrew Johnstone,
The Irish Times. (October 20, 2008)

  "…a richly infectious portrait of her aunt, by Elena Gabouri."
barnold@independent.ie,
The Independent. (October 2008)

   Rossini "Stabat Mater", Festival de Musique Sacrée de Marseille :

"La vraie mezzo Elena Gabouri, au timbre compact et charnu, a complété un plateau vocal magistral."

Jacques Freschel, pour Zibeline (N 9), mensuel culturel (Juin 2008)

 

             Sortie du CD "Rothchild's Violon" de Fleishmann :

"…Elena Gabouri brings a fine sense of pathos to the small but crucial role of Marfa."
Richard Whitehouse,
International Record Review. (June 2007)

   Fleishman "Rothchild's Violin", Royal Liverpool Philharmonic Hall :

"...the Russian mezzo, Elena Gabouri, sang with grace and clarity." 
Lynne Walker, Opera Now. (February 2007)

 "…the Russian mezzo Elena Gabouri (…), fleshed out the music’s yearning, its hopes and its fears."
Hilary Finch, The Times. (
September 29, 2006)

Chostakovitch "Lady Macbeth de Mtsensk", Opéra de Genève :

"…on remarquera surtout, la couleur chaude, la belle présence et l'impact généreux de l'Aksinia d' Elena Gabouri."
Bertrand Bolognesi pour
Anaclase. (30 Mars 2007)

 "…excellente Elena Gabouri"
Jacques Schmitt
pour ResMusica. (25 Mars 2007)

Wagner "La Walkyrie", Opéra de Marseille:

"Les walkyries offrent une prestation soigneusement équilibrée où se remarque plus particulièrement la Siegrune d' Elena Gabouri qui retint notre attention dans Le Balcon et Lady Macbeth de Mzensk ; lire nos chroniques du 28 janvier 2005 à Besançon et du 16 mars 2007 à Genève
]
Bertrand Bolognesi pour Anaclase. (20 mai 2007)

Eötvös "Le Balcon", Opéra-Théâtre de Besançon

"À commencer par Madame Irma, la patronne, campée par Elena Gabouri qui fait preuve d'une diction irréprochable colorée d'un charmant accent russe qui ne peut qu'avantageusement relever la théâtralité du rôle."
Bertrand Bolognesi pour Anaclase.
(28 janvier 2005)
 

Médias

 

Interview à la CBC Radio-Canada dans l'emission
"L'opéra du samedi" de Sylvia L'Écuyer
au  Wexford Opera Festival (2008)

    

 

RépertoireVidéo, AudioCritiques, médiasCalendrierEspace PROContactAmis

  

Copyright (c) 2007-2016 ABEYLIA  Tous  droits  réservés.